Vendredi, nous avons retroussé nos manches pour donner un coup de main à Guillaume et Louise, fondateur.rice.s de la Ressourcerie d’Issoire.

La Ressourcerie d’Issoire est un maillon de l’économie circulaire locale. Vous pouvez y arriver pour déposer vos objets, mais surtout repartir avec ce dont vous avez besoin. Les vêtements, jouets, vaisselles, livres, meubles… sont triés, nettoyés et réparés au besoin avant de retourner sur les étals et être à nouveau adoptés.

Tri des vêtements, élément qui constitue un des plus gros arrivages à la Ressourcerie, crédits : Charline Gautier

Mais les missions de la Ressourcerie ne s’arrêtent pas seulement à ses portes. L’enjeu est grand. L’origine du projet ne se trouve pas dans la revente d’objets d’occasion, mais dans la sensibilisation à la production de déchet et la surconsommation. Pour y répondre Louise et Guillaume, ainsi que les bénévoles et les salarié.e.s, ont mis en place des ateliers pédagogiques et de sensibilisation à la réduction des déchets : fabrication de produits d’entretien, de cosmétiques, atelier compost…
De plus, la Ressourcerie ne fonctionne pas toute seule. Elle dispose de nombreux partenaires sur le territoire comme le Secours Populaire, Emmaüs, le Valtom, et notamment les collectivités.

En effet, la Ressourcerie est un des chantiers d’insertion les plus demandés de l’Agglomération du Pays d’Issoire. Elle accueille à ce jour une dizaine d’employé.e.s en insertion qui se forment autant à la vente en boutique qu’à la réparation et à l’accueil téléphonique. Elle leur permet ainsi de cultiver des savoir-faire et savoir-être le temps de retrouver plus de stabilité dans leur vie.

Étagères près de la caisse, crédits : Charline Gautier

En arrivant dans le département, Guillaume et Louise ont réalisé un travail de prospection pour savoir quel territoire nécessitait l’implantation de cette structure. Iels ont veillé à trouver un soutien auprès de la ville, et à apporter une offre qui complète l’activité déjà présente sur le territoire. Le réseau construit autour de la Ressourcerie constitue alors la véritable richesse de ce projet.

Léo, la concentration à son maximum, crédits : Charline Gautier

Avant de quitter les lieux, nous avons participé au tri des jouets pour enfants. Quelle satisfaction d’imaginer une seconde vie pour ces objets qui auraient pu être jetés !

À demain,

Charline et Léo.

Pour plus d’informations : https://www.ressourcerie-issoire.fr