Après être tombé.e.s sous le charme du Livradois-Forez, Gérard et Élisabeth sont venu.e.s s’installer à Marat pour y mener leur projet de vie : Ana’chronique.

Ana’chronique, c’est un lieu de ressources autour de l’assiette. Créé au début des années 2000, ce “lieu de déconditionnement” est le terrain de jeu d’Élisabeth qui y propose des ateliers pour découvrir sous différents angles la question de l’alimentation. En effet, en tant que naturopathe, Élisabeth met en relation nutrition et santé.
Certains ateliers se déroulent hors les murs, afin de sensibiliser différents publics à une alimentation saine. Aujourd’hui, l’alimentation est une problématique sociétale, qu’il est nécessaire de soulever, car de nombreuses maladies occidentales, comme l’obésité ou le cancer, en découlent.

Pour ces raisons, Élisabeth et Gérard souhaitent ouvrir leur 5 hectares de terres à des producteurs avec qui ils collaboreraient pour proposer une approche de l’alimentation de la terre à l’assiette. Dans un même souci de cohérence, le couple veut devenir un lieu de ressource sur la question des toilettes sèches. Cet élément du quotidien, qui implique à la fois une meilleure gestion de l’eau, mais aussi des excréments, est un moyen de responsabiliser sur la gestion et le cycle de la matière organique.

Par ailleurs, Ana’chronique est un lieu d’éco-tourisme à la démarche particulière. L’échange et le partage sont essentiels dans l’accueil des personnes pour Gérard et Élisabeth. Par conséquent, ils invitent les vacancier.e.s à participer avec eux à la vie du lieu, à travers la préparation des repas, par exemple.

Salle de bain, crédits : Charline Gautier
Chambre d’hôte, crédits : Charline Gautier

Que retenir de cette rencontre ?

Nous avons échangé longuement avec un couple très lucide sur le monde qui les entoure. Iels sont en perpétuelle recherche d’une cohérence entre leurs actions et les valeurs qu’iels défendent. Cette cohérence passe par une remise en question et un apprentissage quotidiens. De quoi nous inspirer !

Visite du domaine, crédits : Charline Gautier

À demain,

Charline et Léo.

Pour plus d’informations : www.anachronique.fr